Le lapin nain

les lapins nains

Le lapin nain

C’est le plus recherché des petits animaux et les enfants l’adorent car il est facile à apprivoiser et aime se faire cajoler. Il apprécie la compagnie et, s’il vit seul, il aura besoin de votre présence et de votre attention. Sociable, intelligent et joueur, il est néanmoins plus fragile qu‘un lapin domestique et doit être manipulé avec précaution. Très émotif, il supporte mal les bruits soudains, les changements de place ou d’alimentation.

HYGIENE :
C’est la condition indispensable pour la bonne santé du lapin. Sa cage doit être inspectée régulièrement et d’une propreté irréprochable. Il lui faut une litière de copeaux et de paille, ses crottes doivent être enlevées après lui avoir laissé le temps d’en ingérer quelques-unes, riches en vitamines B, indispensables pour leur système de digestion.
On pourra noter que la litière doit être renouvelée au minimum une fois par semaine.

ALIMENTATION :
Le lapin ne doit pas être nourri avec des herbes de votre jardin ou des épluchures. Cependant, on peut facilement le laisser en pâturage dans le jardin, en prenant soin de lui apporter les aliments verts qu’il apprécie : trèfle, luzerne, pissenlit.
Veillez également à ce qu’il n’ait pas de carence en vitamines A, B, D et E ce qui provoque des problèmes de vue et de croissance.
Le plus simple est d’utiliser une nourriture déjà préparée sous forme de granulés provenant d’aliments naturels et permettant une bonne usure des dents.
Notre conseil : un apport quotidien de foin est indispensable pour un bon transit intestinal. Il est fortement recommandé de ne pas donner de légumes frais aux jeunes lapereaux car leur appareil digestif est trop fragile. A noter également que l’eau doit être changée tous les jours.
Une pierre minérale doit être mise à sa disposition pour une bonne usure des dents ainsi qu’un apport en calcium.

HABITAT :
Le lapin nain peut éventuellement vivre à l’extérieur en cage si on prend certaines précautions. Evitez les coins exposés à la pluie, au vent frais, ou les endroits ou le soleil est trop fort.
A l’intérieur, il lui faudra une grande cage (minimum 80 cm ) et quand il sortira, il faudra veiller à ce qu’il n’ingère pas de plantes toxiques : anagallis, belladone, coquelicot, caroubier, chêne vert, jonquille, laurier, etc… la cage ne devra pas être exposée aux courants d’air ou prés d’une source de chaleur.

DUREE MOYENNE DE VIE :
Jusqu'à 7 ans et plus.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site