10 règles d'or

Règle d'or numéro 1 - SOYEZ PATIENT ET OBSERVATEUR !

On ne naît pas aquariophile averti, on le devient ! L'expérience seule fera de vous un amateur éclairé. Même si l'entretien et la surveillance de votre aquarium sont peu contraignants, consacrez-lui une dizaine de minutes par jour. Le temps et l'observation sont à la base des plus grandes réussites. Ainsi, le comportement de vos poissons au cours de l'alimentation est essentiel; un poisson qui se nourrit mal ou peu révèle un problème (stress, maladie...). Manifestez-leur votre intérêt, vos poissons feront votre fierté.


Règle d'or numéro 2 - CHOISISSEZ BIEN VOS POISSONS ET VOTRE MATÉRIEL !

Des espèces différentes ont des besoins et des caractères différents. Certains poissons peuvent ne pas cohabiter harmonieusement dans votre aquarium. Saviez-vous que le Barbus de Sumatra est capable de s'attaquer à des poissons plus gros que lui ? De plus, il est préférable de choisir des poissons qui évoluent à plusieurs niveaux de l'aquarium pour en améliorer l'équilibre : en général, les poissons qui ont la bouche tournée vers le haut vivent en surface ; ceux qui ont la bouche de face nagent entre deux eaux ; ceux qui ont la bouche tournée vers le bas préfèrent le  sol. Pour commencer, n'achetez qu'une douzaine de sujets et observez leur comportement avant d'en ajouter d'autres. Le choix d'un matériel de qualité est nécessaire ; il faut aussi qu'il soit adapté à la taille de votre aquarium, aux poissons qui y vivront.


Règle d'or numéro 3 - OFFREZ-LEUR UNE EAU DE QUALITÉ !

Les poissons naissent et grandissent dans l'eau. De sa qualité dépend leur santé. L'acidité, l'alcalinité ou la neutralité de l'eau se mesure  ; le pH idéal correspondant à celui du milieu naturel d'origine des poissons. Le taux de dureté désigne tout simplement la. quantité de sels minéraux dissouts dans l'eau. Il s'exprime en degrés. Le taux de nitrites indique le taux de pollution de l'eau produit par les déchêts organiques.

Règle d'or numéro 4 - UNE NOURRITURE SAINE ET VARIÉE !


L'apparition de nouveaux produits a réduit le problème de pollution lié à l'alimentation.
 exceptionnelle. AMILAND vous conseille la nourriture vivante et congelée, proche de l'alimentation naturelle.
Quant à la nourriture en paillettes, elle permet de nourrir vos protégés tout en leur apportant les éléments dont ils ont besoin.
Soyez prudent le poisson est gourmand. Nourrissez-le peu, mais souvent.


Règle d'or numéro 5 - UN ESPACE SUFFISAMMENT VASTE !


Un poisson a besoin d'un espace minimal pour vivre et s'épanouir. Il doit disposer d'un litre d'eau au minimum par centimètre de taille adulte. A ce propos, des poissons introduits encore petits dans un bac de dimensions restreintes stopperont leur croissance en fonction de l'espace vital dont ils disposent et de la population déjà présente. Offrez leur un espace plus vaste et ils grandiront !


Règle d'or numéro 6 - UN AQUARIUM BIEN ENTRETENU !


Avec la chaleur; l'eau de l'aquarium finit par s'évaporer. Bien que filtrée, elle perd de sa richesse en éléments vitaux, s'use et a besoin d'être régénérée ; les déchets accumulés malgré votre vigilance risquent de polluer votre cuve. Le renouvellement partiel de l'eau est donc impératif Changez-la dans une proportion de 10% toutes les 2 semaines, sinon 20% tous les mois. Il est souhaitable de changer un peu d'eau  régulièrement, plutôt qu'une grande partie de temps en temps. Après chaque changement d'eau, il fa udra l'assainir et la réensemencer en bactéries épuratrices, indispensables à la vie de l'aquarium.


Règle d'or numéro 7 - METTEZ DES PLANTES !

les plantes produisent l'oxygène indispensable à vos poissons : elles servent à digérer les nitrates qui, sans elles, deviendraient redoutables pour vos poissons. En théorie, plus il y a de plantes, mieux les poissons se portent ! Si les conditions leurs sont favorables (qualité de l'eau, température, éclairage, sol), les plantes vont se développer. Elles ne doivent pourtant, en aucun cas, empêcher les poissons de disposer d'un espace de nage suffisant.


Règle d'or numéro 8 - TROUVEZ LE BON EMPLACEMENT !

Parce qu'il demande un entretien régulier; l'accès à l'aquarium doit être direct et facile.
Il n'est pas nécessaire de l'installer à proximité d'une prise d'eau !
Evitez l'exposition directe à la lumière solaire qui favoriserait la prolifération d'algues indésirables. Une atmosphère saine est souhaitable (ni fumées, ni peintures récentes, ni insecticides, la pompe restituant dans l'eau l'air ambiant de la pièce où se trouve l'aquarium! A moins de débrancher la pompe à air momentanément).
Posez une plaque de polystyrène entre l'aquarium et son support pour amortir d'éventuels chocs et l'empêcher soit de se cintrer soit de se fendre. Installez-le sur une surface plane et le long d'un mur porteur s'il s'agit d'un grand aquarium. A cause des projections d'eau, ne disposez aucun appareil électrique en-dessous (à l'exception d'un filtre étanche).


Règle d'or numéro 9 - DÉMARREZ EN DOUCEUR !


Préparez le sol, installez le décor puis les accessoires (filtre, chauffage débranchés, ...).
Préparez l'eau de votre aquarium avec 60% d'eau osmosée et 40% d'eau du robinet. Vérifiez ensuite le bon ensemencement des bactéries avec la courbe des nitrites qui donne l'indication de leur développement. Ainsi, au bout de quelques jours, l'eau peut se troubler. Il ne faut surtout pas la jetez Ce phénomène fait partie du cycle de l'eau. Puis, sur le fond de l'aquarium, placez un bol, faites-y couler l'eau et laissez déborder afin d'éviter au sable ou gravier de fond de s'éparpiller et de troubler l'eau. Enlevez le bol après cette mise en eau puis remplissez l'aquarium à moitié. Placez vos plantes et continuez le remplissage. Branchez finalement les accessoires. Ajoutez un produit de conditionnement d'eau, puis au bout de 24 heures, introduisez des bactéries épuratrices. Votre aquarium va rester en eau pendant une semaine ou deux. Laissez l'éclairage allumé pendant 10 à 12 H par jour. Profitez-en pour mesurer l'efficacité du système de chauffage et tester votre eau (ph, dureté, nitrites,nitrates...). Rectifiez si besoin est. Ça y est votre aquarium est prêt !


 Règle d'or numéro 10 - TRANSPORTEZ DÉLICATEMENT VOS POISSONS


Les déplacements (délai et conditions de transport, écart de température) et la différence de qualité de l'eau (ph, dureté, nitrites,nitrates...) stressent les poissons : soyez vigilant ! Une fois chez vous, suivez scrupuleusement la méthode AMILAND : commencez par éteindre la lumière de l'aquarium et laissez flotter le petit sac en plastique à la surface pendant une bonne 1/2 H : la température de l'eau du sachet de transport doit se mettre au même degré que celle de l'aquarium. Rallumez pour que les nouveaux arrivants puissent faire connaissance avec vos poissons. Ajoutez dans le sac un peu d'eau prélevée dans l'aquarium. Répétez, à plusieurs reprises à 1/2 H d'intervalle cette opération. Quand le sac est plein, faites glisser vos nouveaux poissons délicatement dans l'aquarium. Ils chercheront sans doute un endroit pour se cacher avant de partir à la reconnaissance des lieux .
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×